Olivier Dutoit

Après une carrière de mécanicien de précision dans l’industrie qui lui fait découvrir de nombreux pays d’Asie, Olivier Dutoit, né à Lausanne en 1963, se réoriente en tant que responsable d’un atelier de réinsertion. C’est en rédigeant son mémoire qu’il retrouve le goût de l’écriture.

La belle rousse
La belle rousse
Olivier Dutoit
2021, Éditions des Sables

Ce livre rassemble des nouvelles qui prennent pour cadre la ville de Vevey. Alors qu’elles paraissent anodines de prime abord, ces histoires prennent le soudain virage d’une ouverture vers un surcroît de réalité. Nous sommes alors mis devant certaines des lignes de fracture de notre époque – individualisme, hédonisme, solitude – avec humour, sur le ton tantôt de la confidence, tantôt de l’histoire racontée avec chaleur par un ami autour d’un verre.

«On trouve de tout, dans ce pub : un train miniature parcourant le plafond des cabinets, la statue d’un Charlie Chaplin affreusement grimaçant, des bocks de bière de tous les continents, des fauteuils de toutes les époques, des billets de banque de tous les pays. Alors que nous discutions, la poignée dorée de la porte d’entrée grinça. Les carreaux jaunes en verre dépoli ne nous permirent de deviner qu’une silhouette lorsque la porte s’ouvrit. L’air frais s’engouffra, portant dans son tourbillon une beauté rousse qui tentait de retenir son chapeau fiché sur le flot de ses cheveux ondulés.»

SO   15:00–15:45
Olivier Dutoit
Lecture et discussion
Säulenhalle